Décisions à prendre

Il est essentiel de s’assurer que le programme est réalisable et viable avant d’entreprendre tout contact avec une instance ministérielle, puis d’envisager la signature d’une convention. 

Le programme de football de base

Les étapes suivantes sont à respecter :

  • L’ébauche du programme doit recevoir le soutien du comité exécutif de la fédération.
  • Le programme doit faire partie de la vision à long terme de la fédération, sur au minimum quatre années, et doit faire partie de la stratégie de développement à long terme élaborée avec les chargés de développement de la FIFA.
  • Le programme doit notamment comporter les objectifs, les critères de réussite, le contenu sportif, le calendrier d’action, le budget et le plan de financement.
  • Le programme doit s’appuyer sur le département technique de la fédération, et doit impliquer les ligues régionales de football.
  • Le dossier final doit recevoir l’approbation du comité exécutif de la fédération.
bc4c7323_01.jpg

N. B. : la participation de partenaires privés, voire d’ONG, constitue un plus au dossier.  

La relation avec le gouvernement

Lors des rencontres avec un ministère, il est important de respecter les points suivants :

  • Préparer un dossier de présentation succinct et précis, voire effectuer une projection informatique.
  • Présenter le programme de manière objective, sous une forme « gagnant-gagnant », c’est-à-dire que le ministère et le football au sens large seront tous les deux bénéficiaires de sa mise en place (en plus, bien entendu, des bénéficiaires finaux tels que présentés dans les objectifs du programme).
  • Présenter l’intérêt de collaborer pour la réussite du programme, en mettant en évidence les engagements de chacun.
  • Présenter les autres partenaires du programme, privés ou étatiques, sans oublier la FIFA voire la confédération concernée si elle est impliquée.
  • Élaborer un calendrier commun de rencontres et d’actions, notamment dans la phase de démarrage du programme.
  • Si un comité de pilotage est créé pour la gestion du programme, proposer un poste de membre pour ce ministère (N. B. : toujours veiller à ce que les membres du football soient majoritaires au final dans le comité de pilotage, il ne faut pas perdre le contrôle du programme au bénéfice d’autres acteurs). 

 

 

img_3821_01.jpg
  • Proposer la rédaction d’une convention et s’accorder sur son contenu.

N. B. : si la loi du pays le permet et si nécessaire, il ne faut pas oublier de demander le support du ministère pour obtenir les exemptions d’importation de matériels sportifs. 

La convention

La convention doit être très simple afin d’éviter tout problème d’interprétation. Éviter également les signatures tripartites impliquant par exemple une ligue de football ou un département du ministère. Il faut impliquer directement la fédération et le ministère.

Proposition de contenu : 

  1. Nom des deux parties.
  2. Présenter succinctement soit 1) chacune des parties et leur intérêt dans la mise en place du programme, soit 2) l’intérêt commun des deux parties. 
  • L’objet de la convention avec les engagements listés de chacune des parties.
  • La durée de la convention et les conditions de résiliation.
  • La date d’entrée en vigueur de la convention.
  • Le suivi éventuel des activités : bilan de l’année écoulée et plan d’actions pour l’année à venir.
  • L’éventuelle reconduction de la convention.
  • Le règlement des litiges.
  • La signature des deux parties.