Structure d’une séance d’entraînement

Pour atteindre son double objectif, la structure de la séance doit alterner les jeux et les exercices, conformément à la méthode globale-analytique-globale (GAG). 

Échauffement

Au début de la séance, les jeux de football sont indiqués pour la mise en train sous forme ludique. La coordination neuromusculaire avec et sans ballon doit avoir toujours sa place immédiatement après le jeu de football et constituer la deuxième partie de l’échauffement. La durée de la mise en train ne doit pas dépasser 15 minutes. 

Premier jeu

 

La première partie de la séance comprendra un ou deux jeux à thème qui mettront en évidence l’objectif principal de la séance. Dans cette partie l’éducateur met l’accent sur le sujet de la séance par ses interventions et ses consignes. C’est l’identification du thème de la séance. La durée du premier jeu est de 15 minutes. 

Exercices et répétition

 

Une fois l’objectif identifié par les enfants à travers le jeu, les exercices analytiques assureront la répétition du geste technique et sa correction dans les détails. L’intervention de l’éducateur est très importante dans cette partie analytique de la séance. Il doit démontrer, observer, corriger, encourager...

La durée de la partie analytique est de 12-15 minutes. 

Deuxième jeu

Le deuxième jeu dirigé et/ou libre doit offrir aux enfants la possibilité de mettre en application dans des « conditions de match » ce qu’ils ont exercé. Dans cette partie de la séance, l’entraîneur donnera plus de liberté aux enfants pour s’exprimer en les laissant jouer sans trop intervenir. La durée de ce jeu est la plus longue de la séance (20-25 minutes). 

Retour au calme

La partie « retour au calme » doit répondre à l’objectif de baisse d’intensité mais aussi aux besoins ludiques de l’enfant. Elle doit donc comporter un ou deux jeux à basse intensité. La durée du retour au calme est de 5-10 minutes. L’alternance des formes globales et analytiques peut se répéter une à deux fois par séances pour le même thème. 

Objectifs & Exercices

Les premières impressions sont toujours importantes pour l’enfant, c’est pourquoi l’éducateur doit connaître tous les exercices et préparer sa séance avec des objectifs spécifiques avant de la réaliser. Les séances d’entraînement doivent être adaptées aux différentes possibilités des participants, et l’éducateur doit s’assurer que les enfants se rendent compte qu’ils ont vraiment réussi quelque chose. Cette compréhension rendra la séance plus plaisante et sera pleine d’opportunités pour jouer et apprendre.

Cependant, l’éducateur doit être capable d’adapter sa séance et ses exercices s’il pense que ces changements augmenteront la motivation et l’implication des enfants. Voici quelques questions pour guider l’éducateur dans la préparation de sa séance d’entraînement : 

Objectifs :

 

  • Qu’est-ce que je veux obtenir avec cette séance ?
  • Quel est l’objet de ma séance ? 

Exercices :

  • Combien d’enfants vont participer à ma séance ?
  • Est-ce que les enfants vont prendre du plaisir avec les jeux et les exercices ?
  • Vont-ils apprendre quelque chose ?
  • Quels sont les meilleurs jeux et exercices pour atteindre les objectifs de ma séance ?
  • Est-ce que le niveau des jeux et exercices est adapté aux capacités des enfants ?
  • Puis-je expliquer et réaliser les jeux et exercices de façon claire et précise pour que les enfants les comprennent ?
  • Ai-je assez de matériel pour cette séance ? Sinon, puis-je adapter ma séance avec le matériel à disposition ? 
  • Ai-je assez d’espace pour mettre en place les jeux et exercices préparés ?
  • Comment les enfants peuvent-ils m’aider à améliorer la séance ?